Editions Acacia
Au Coeur du Charbon
Au Coeur du Charbon
Extrait 1
Extrait 2
Extrait 3
Extrait 4

Un livre de 120 pages
et 203 illustrations

Terre de charbonnages, la Belgique a longtemps vécu des richesses tirées de son sous-sol par ceux que l'on appelait les "gueules noires".

La page ultime du grand livre de la mine a été tournée en septembre 1992, lorsque le charbonnage de Zolder a fermé ses portes en Campine. Huit ans plus tôt, l'arrêt du Roton à Farciennes avait signé la fin de l'exploitation houillère en Wallonie.

Entre les premières fosses artisanales creusées par des mineurs occasionnels et le dernier bloc de charbon remonté à Zolder, des siècles se sont écoulés.

De l'artisanat à l'exploitation mécanique, des mains de femmes et d'enfants aux puissants outils d'extraction pneumatiques, l'histoire de la mine en Belgique a évolué au gré des progrès techniques, des luttes sociales, des accidents, de l'immigration, puis des fermetures.

Une histoire extraordinaire dont tous les chapitres ont été écrits par ces gueules noires qui furent d'abord belges, puis italiennes, polonaises, espagnoles, algériennes, marocaines, turques…

"Au cœur du charbon" aborde tous les aspects marquants de cette aventure épique en expliquant ce qu'est le charbon et comment on l'exploitait, en narrant l'histoire des hommes qui l'extrayaient et celle des puits de Flandre et de Wallonie, en racontant l'immigration et en égrenant la longue liste des catastrophes.

Un livre définitif sur un univers à jamais disparu…

Le statut du mineur
Permis B temporaire
Famille immigrée
Cheval dans les mines
Démolition du 19
Des générations de mineurs
Tête de rabot
L'adieur à la mine
A propos de l’auteur
Francis Groff

Journaliste professionnel, auteur de nombreux livres et de documentaires pour la télévision, Francis GROFF est passionné depuis toujours par le monde de la mine.

Co-auteur avec Michel Delwiche de l’ouvrage "Les gueules noires" paru en 1985, il a, depuis lors, multiplié les ouvrages et les reportages télévisés sur le sujet. Il a également consacré un film de 52 minutes à la catastrophe du Bois du Cazier qui a fait 262 victimes en août 1956 à Marcinelle.